Capture d’écran 2017-09-26 à 16.40.48

26 Sep L’inspiration positive

Ca parait évident, s’inspirer est une chose positive. Et pourtant, à l’heure des réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram, elle rime souvent avec comparaison, culpabilité, et mal-être.

On sait aujourd’hui que ces réseaux sociaux, selon le temps qu’on y consacre, peuvent être plus maléfiques que bénéfiques, en nous créant toujours plus de complexes.

Ce qu’on croit être de l’inspiration est en fait un nouveau schéma négatif, basé sur la culpabilisation, le « toujours avoir plus », « toujours être meilleur, plus performant, plus beau… ». Ce même schéma déjà souvent présent au travail, dans une société où la productivité compte plus que les qualités humaines, s’insinue dans nos vies dites « sociales ». Mais c’est surtout dans nos esprits qu’elle vient faire des dégâts.

On a toujours une bonne excuse pour passer du temps à rêver ou « s’inspirer » sur les réseaux sociaux, que l’on en ait besoin pour des recherches dans son milieu professionnel ou que l’on ait une communauté à gérer pour son propre business, que l’on suive ses amis ou des profils que l’on admire, on ingurgite sans s’en rendre compte des tonnes d’images faussées, reflets de vies parfaitement mises en scène, qui n’ont rien à voir avec la réalité.

On est tenté de se dire que c’est agréable de rêver devant des scènes parfaites, des corps sans défauts, des décors idylliques, que ça nous inspire à devenir une meilleure version de nous-mêmes, à vouloir plus pour notre propre vie, mais cette inspiration est souvent vide, vide de sens pour nous, vide de repères, vide émotionnellement, et au lieu de nous rapprocher de nos désirs elle fabrique juste des envies inadaptées.

Pour s’inspirer positivement, notre âme a besoin de repères, de se connecter émotionnellement, de se connecter à quelque chose qui la touche. L’inspiration doit nous nourrir, nous rapprocher de notre âme, de nos désirs profonds.

Si une image vous connecte à une émotion négative de culpabilité, de dévalorisation, ce n’est pas de l’inspiration positive. Elle crée du vide, elle nous décentre, elle nous détourne de nos désirs profonds. Attention car l’ego, lui, est facilement attiré par ce genre d’ « inspirations » et se régale des émotions négatives.

Nourrissez-vous plutôt d’inspirations positives, d’images et de personnes qui touchent votre âme. Quelle émotion vous vient ? Est-elle positive ? Vous connecte-t-elle à des valeurs qui vous sont importantes, à un souvenir qui vous touche ? Vous rapproche-t-elle de vos désirs ?

Si oui, c’est de l’inspiration positive.